Aankoms van eerste Mosquirix-malaria-entstowwe in Kameroen

Aankoms van eerste Mosquirix-malaria-entstowwe in Kameroen

Le Cameroun a reçu, dans la nuit du mardi 21 au mercredi 22 novembre 2023, sa première livraison de vaccins antipaludiques Mosquirix fabriqués par le laboratoire GSK. Le Cameroun est le premier pays africain à recevoir le vaccin après la phase pilote qui s’est déroulée au Ghana, au Kenya et au Malawi.

Gepubliseer op:

1 minute

Met ons korrespondent in Yaoundé, Richard Onanena

Le Cameroun a reçu 331 200 doses du Mosquirix également connu sous le nom de RTS-S, ce premier vaccin antipaludique recommandé par l’OMS.

Selon le docteur Shalom Tchokfe, secrétaire permanent du programme élargi de vaccination du pays, ce vaccin est d’une grande aide dans la lutte contre le paludisme : « Avec sa capacité de réduire d’au moins un tiers des décès, on peut espérer aller plus loin pour atteindre un nouveau palier de résultats. »

Ce premier lot de vaccin devrait couvrir 42 districts de santé, insuffisant pour un pays qui en compte 203. Il vient donc en complément aux bonnes vieilles méthodes de prévention du paludisme, rappelle le ministre de la Santé, Malachie Manaouda. « Le vaccin ne va enlever les moustiques. Il faut que nous prenions les précautions que l’on prenait avant. Ce n’est qu’une mesure supplémentaire pour nous permettre d’éviter qu’il y ait des taux de mortalité assez élevée. »

Selon l’OMS, le paludisme fait près de 11 000 morts chaque année au Cameroun. Environ 400 000 enfants de 6 à 24 mois devraient bénéficier des premières doses de ce vaccin sur un schéma à quatre doses.

Om ook te leesL’OMS donne le feu vert à un deuxième vaccin antipaludique pour les enfants

Hierdie artikel het eerste verskyn op https://www.rfi.fr/fr/afrique/20231123-arrivage-de-premiers-vaccins-antipaludiques-mosquirix-au-cameroun


.